Swimming London*

On a mis le temps, peut-être un peu trop, mais nous avons fini par trouver piscine à notre gout à Londres. Gaston a sélectionné une salle de sport avec piscine dans un hôtel chic de la City, pendant que je testais quelques centres de loisir « publics » londoniens.

Mon premier essai fut le Seymour Leisure Centre, du côté de Marylebone, à l’ouest de Baker Street. La piscine était plutôt propre, mais je n’étais pas très à l’aise avec la natation en eaux très peu profondes – les derniers 6 mètres sont spécialement prévus pour les enfants et malheureusement il est ardu de nager le crawl par 50cm de profondeur.

P1050591

Marshall Leisure Centre – Swimming Pool

Ensuite j’ai été faire un tour au Talacre Leisure Centre, à côté de la station d’overground Kentish Town West. Pas pour la piscine mais parce qu’ils ont un cours de yoga réputé. La structure est neuve, propre, et accueille des sportifs de tous âges.

Heureusement, une collègue anglaise m’a fait découvrir le Marshall Leisure Centre ! Là j’ai trouvé mon bonheur aquatique. La piscine date des années 1930, avait été fermée puis grâce à d’intenses travaux de rénovation a rouvert, pour mon plus grand plaisir sportif et culturel. Contrairement aux piscines récentes, celles-ci n’est pas recouverte de carrelage microscopique, mais de larges carreaux de marbre, du plus élégant effet.

Malgré ces sympathiques découvertes, je garde tout de même un grand regret : ne jamais avoir essayé la piscine olympique à Stratford et les ponds (bassins en plein air, une sorte de lac dans lesquels la baignade est autorisée). Par exemple, il y a un pond très connu à Hampstead Heath, mais il ne faut pas être frileux, même en été.

*Swinging London

Publicités

Une promenade dominicale inattendue

Ceux qui me connaissent savent que j’ai souvent des idées saugrenues et que Gaston a une patience infinie devant  mon imagination et surtout les conséquences imprévisibles qui s’ensuivent. C’est donc sans surprise que notre balade dominicale nous a menés dans de nombreux endroits excepté notre destination originelle : Highgate Wood.

Pour commencer nous (je) nous (me) sommes (suis) trompés (ée) de parc, et nous avons donc fait le tour du charmant Waterlow Park, certes agréable mais qui n’était en rien le grand domaine forestier auquel nous souhaitions nous rendre.

Quelque peu déçue, j’ai décidé de faire confiance au GPS de mon téléphone pour nous mener à bon port, mais je me suis désintéressée de la route lorsque j’ai vu un petit sentier qui déviait vers ce qui ressemblait à un jardin. Ce ne fut pas une si mauvaise idée que ça : le chemin était bordé de ronces, auxquelles pendaient en abondance de lourdes grappes de mûres, très mures (hum hum).

DSC_0890 Lire la suite

« On va argosser? » – Interview

Ce mot est un néologisme qui ne peut être utilisé en France, mais est d’une importance capitale en Grande-Bretagne.

Définition : Faire ses courses à Argos.

IMG_1500Argos inside

Afin de répondre à toutes vos questions au sujet d’Argos, et au risque de déflorer un peu de sa magie, j’ai interrogé une ancienne employée de la firme au fameux logo rouge et turquoise, Ms W. Elle a commencé à travailler pour Argos 12 ans auparavant « I was at College, I think I was 17 years old » comme emploi saisonnier pendant la période de Noel, puis s’est plu dans cet environnement et a continué à y travailler à mi-temps pendant quelques années. Lire la suite

Journée à Saint Albans

Afin que vous compreniez pourquoi je vous parle de Saint Albans, voici le contexte dans lequel nous y sommes allés. Cela faisait quelques mois que je me lamentais sur mon sort, que j’exprimais régulièrement la tristesse de ne plus pratiquer le métier d’infirmière (que j’avais quitté il y a un peu plus d’un an suite à un surmenage). Le contact avec les patients, la stimulation intellectuelle (non ce n’est pas une blague), les situations d’urgence, les proches à la limite du meurtre, le manque d’organisation, la manager assise à son bureau toute la journée qui vous donne des ordres contradictoires toutes les 15 minutes et soupire bruyamment quand vous osez lui demander un service ou posez une question, ça me manquait ! Donc j’ai remis le pied à l’étrier samedi pendant 13h00. Un bilan épuisant, mais satisfaisant!

00 - parc saint albans

Et pour féliciter son héroïne qui s’est levé aux aurores un samedi matin et n’a définitivement plus de vie sociale, Chéri a proposé d’aller passer le dimanche à Saint Albans. Lire la suite

Le baccalauréat n’est pas loin pour certains, mais j’avoue que ça fait un moment que j’ai passé le mien… Mais je me souviens encore d’un texte que nous avions étudié en prévision de l’oral d’espagnol: « Mira pour la ventana ». Impossible de retrouver le livre dont était tiré ce texte, ni le nom de l’auteur qui décrivait pourtant si bien le sentiment de douce mélancolie, de rêverie, la transformation de nos pensées en oiseaux dont le vol peut nous mener au bout du monde. Juste en regardant par la fenêtre.

Ventana 2image (2) Lire la suite