Swimming London*

On a mis le temps, peut-être un peu trop, mais nous avons fini par trouver piscine à notre gout à Londres. Gaston a sélectionné une salle de sport avec piscine dans un hôtel chic de la City, pendant que je testais quelques centres de loisir « publics » londoniens.

Mon premier essai fut le Seymour Leisure Centre, du côté de Marylebone, à l’ouest de Baker Street. La piscine était plutôt propre, mais je n’étais pas très à l’aise avec la natation en eaux très peu profondes – les derniers 6 mètres sont spécialement prévus pour les enfants et malheureusement il est ardu de nager le crawl par 50cm de profondeur.

P1050591

Marshall Leisure Centre – Swimming Pool

Ensuite j’ai été faire un tour au Talacre Leisure Centre, à côté de la station d’overground Kentish Town West. Pas pour la piscine mais parce qu’ils ont un cours de yoga réputé. La structure est neuve, propre, et accueille des sportifs de tous âges.

Heureusement, une collègue anglaise m’a fait découvrir le Marshall Leisure Centre ! Là j’ai trouvé mon bonheur aquatique. La piscine date des années 1930, avait été fermée puis grâce à d’intenses travaux de rénovation a rouvert, pour mon plus grand plaisir sportif et culturel. Contrairement aux piscines récentes, celles-ci n’est pas recouverte de carrelage microscopique, mais de larges carreaux de marbre, du plus élégant effet.

Malgré ces sympathiques découvertes, je garde tout de même un grand regret : ne jamais avoir essayé la piscine olympique à Stratford et les ponds (bassins en plein air, une sorte de lac dans lesquels la baignade est autorisée). Par exemple, il y a un pond très connu à Hampstead Heath, mais il ne faut pas être frileux, même en été.

*Swinging London

Publicités

Service Apres-Vente, bonjour?*

      L’électro-ménager est une science inexacte ! Mais certaines tendances se dégagent nettement, dont la propension qu’ont tous les appareils à tomber en panne EXACTEMENT un mois après l’expiration de la garantie et aussi la certitude que le service après-vente sera d’une qualité médiocre si ce n’est inacceptable. C’est vrai en France, et ça l’est davantage en Grande-Bretagne. Lire la suite

London, le contrat de Confiance

Lorsque nous apprenions à l’école qu’exista un temps – révolu – où chaque jour un pot au lait était déposé au seuil de la maison de vos grands-parents que vous pouviez laisser ce dernier en paix sur le pas de la porte sans risquer de vous le faire chaparder, je regrettais de ne pas avoir pu vivre cette époque. J’étais grisées à l’idée du bruit du broc métallique au passage du laitier, l’odeur du lait frais qui envahit la cuisine lorsqu’on le fait bouillir et la confiance que l’on peut avoir les uns en les autres.

Heureusement, les anglais sont là pour perpétuer certaines traditions! Certes les cruches ancestrales ont laissé place à de petites bouteilles en plastique, le lait est désormais pasteurisé – les britanniques ne boivent pas de lait UHT, qui est à leurs yeux une hérésie sans nom, vous vous exposez à une réaction scandalisée voire au bannissement si vous leur faites l’affront d’accompagner le thé de ce breuvage dépourvu de goût – mais la livraison de produits laitiers perdure. Même à Londres, lieu de passage d’innombrables individus, vous pouvez sans crainte vous faire livrer un matin fruits, légumes, produits frais, magazines, et être assurés qu’ils auront sagement attendu que vous les collectiez le soir. Si vous avez des voisins bien intentionnés, il se peut même qu’ils les déposent sur votre palier.

De nombreux Milkmen, livreurs de lait puis par extension aussi de produits frais, parcourent la ville chaque jour pour servir leur fidèle clientèle au volant de camions spécialement destinés aux arrêts fréquents et disposant d’une extrême facilité de chargement/déchargement – il s’en faut de peu que les produits ne voyagent en fait à l’air libre.IMG_1455

Outre les produits laitiers, il existe aussi des organismes qui offrent des boîtes de fruits et légumes. Par exemple Abel and Cole, qui propose différentes tailles de paniers  maraichers issus de l’agriculture biologique – équivalent des AMAP (associations pour le maintien de l’agriculture paysanne) – ainsi que de nombreux autres produits dont de la bière d’abbaye sans gluten.