Camden Coffee Shop

Une petite pièce principale désordonnée, de la poussière dans tous les coins, une enseigne craquelée par la pluie : bref, je viens de vous décrire l’échoppe parfaite, celle dans laquelle vous êtes sûrs de me voir rentrer sans réfléchir. Lire la suite

Publicités

Un peu plus pres des étoiles!

La tour aux contours flous, un peu mal définie, à se demander dans quelles circonstances a été prise la photo, que vous apercevez ci-dessous est bien le Gherkin. Ce cornichon géant, un des gratte-ciels les plus populaires de la City de Londres, dont la construction s’est achevée en 2003, était à l’origine un bâtiment que l’on voyait en entier d’à peu près partout dans la ville.

Or en dix ans d’urbanisme et de développement, une multitude d’autres tours ont poussé telles des champignons, et cette intéressante réalisation architecturale s’est retrouvée quelque peu en retrait, il n’est pas rare d’ailleurs qu’elle soit complètement dissimulée derrière une tour plus récente.

Sushi Samba Lire la suite

Journée à Saint Albans

Afin que vous compreniez pourquoi je vous parle de Saint Albans, voici le contexte dans lequel nous y sommes allés. Cela faisait quelques mois que je me lamentais sur mon sort, que j’exprimais régulièrement la tristesse de ne plus pratiquer le métier d’infirmière (que j’avais quitté il y a un peu plus d’un an suite à un surmenage). Le contact avec les patients, la stimulation intellectuelle (non ce n’est pas une blague), les situations d’urgence, les proches à la limite du meurtre, le manque d’organisation, la manager assise à son bureau toute la journée qui vous donne des ordres contradictoires toutes les 15 minutes et soupire bruyamment quand vous osez lui demander un service ou posez une question, ça me manquait ! Donc j’ai remis le pied à l’étrier samedi pendant 13h00. Un bilan épuisant, mais satisfaisant!

00 - parc saint albans

Et pour féliciter son héroïne qui s’est levé aux aurores un samedi matin et n’a définitivement plus de vie sociale, Chéri a proposé d’aller passer le dimanche à Saint Albans. Lire la suite

Le Vieux Comptoir, Marylebone

Après une journée un peu tendue au travail, mon ancienne boss m’a proposé un meeting à 21.00 que j’ai dû accepter… de plus ou moins bonne grâce.

A sa décharge, elle a toujours des arguments chocs pour nous retenir au bureau : une excellente bouteille de vin fait souvent l’affaire. Les réunions sont plus lentes, un peu délirantes et moins productives mais au moins elles se passent bien.

Impossible de retrouver de quel vin il s’agissait, par contre lorsqu’elle a évoqué un nouveau caviste dans le quartier ses propos ne sont pas tombés dans l’oreille d’une sourde.

Sur ses recommandations, je me suis rendue Au vieux comptoir, 26-28 Moxton Street, W1U 4EU (quartier de Marylebone). Autant annoncer la couleur tout de suite, je n’y connais en rien en pinard, mais j’aime en boire du bon. Le vendeur connait super bien son sujet et arrive à vous trouver une combinaison parfaite entre le plat que vous voulez préparer et le type de vin que vous voulez y associer.

P1050471 Lire la suite

La Mécanique du coeur, l’album de Dionysos

Paru en 2007 et inspiré, avec une certaine liberté, du livre éponyme de Mathias Malzieu.

lmdc_albumcover

Fermez les yeux et mettez dans un même album Olivia Ruiz, Arthur H, Emily Loiseau, Rossy de Palma, Grand Corps Malade, Jean Rochefort, Alain Bashung et Eric Cantonna. Si je ne connaissais pas Dionysos, et ne partais pas avec un a priori positif, j’aurais eu un gros doute.

Il faut avouer que l’asoociation est risquée, que sur le papier ça fait un peu bric-à-brac. Mais ça tombe parfaitement pour aiguiser ma curiosité et justifier la présence sur le blog de ce poste (avec certes beaucoup de retard sur la parution de l’album, mais mieux vaut tard que jamais).

Petit mode d’emploi: l’album est une histoire et c’est plus agréable à écouter dans le bon sens. Je vous préviens parce que je suis une adepte du mode aléatoire intra-albumet là ça ne prend pas, un peu comme si on tentait de faire monter une mayonnaise en mettant les ingrédients dans le mauvais sens, ça fait fouillis).

Donc, j’ai recommencé mon exploration de l’album en écoutant sagement les pistes dans le bon ordre. Et là, magie, j’ai eu l’impression de revenir plus de 20 ans en arrière lorsque mon paternel brandissait avec une immense fierté, la larme à l’oeil, l’émotion au coin des lèvres, une cassette audio. Pierre et le loup de Prokoviev, qu’il nous faisait découvrir, par bribes tant l’histoire était intense et parfois nous effrayait.

Mathias Malzieu n’a certes pas composé le dernier opus de ce cher Sergei, mais c’est un album qui réveille l’enfant enfoui au fond de nos vies d’adultes sérieux et droits comme des i. Chacun des chanteurs qui participaient à l’enregistrement avait un rôle tout au long de l’album : Mathias Malzieu est Arthur, le héros; Olivia Ruiz endosse un rôle en porcelaine celui de miss Acacia; Grand Corps Malade est Joe, Jean Rochefort est Melies l’horloger hurluberlu.

Chaque chanson a un style particulier: celui du chanteur. Donc Grand Corps Malade chante du Grand Corps Malade, Alain Bashung idem. Celui qui m’a le plus étonné est Eric Cantonna qui nous offre un épilogue digne des contes de Noel de Provence. Il ne manquait que le feu de cheminée et un bon chocolat chaud et je me croyais en enfance. Rajeunir, c’est peut-être l’effet secondaire d’un excès de Dionysos !

Eric cantonna from dionysos blog

Eric Cantona –
Crédits http://www.myspace.com/dionyweb

C’est magique de l’écouter après avoir lu le roman (dont je vous ai parlé précédemment). Donc pour ceux qui aiment Dionysos, je recommande de le re-découvrir.

La Mécanique du coeur, Dionysos. 6eme album. Barclay / Universal. (05/11/2007).

PS: Eric Besson a acheté les droits pour en faire un film qui devrait être en salle à partir d’octobre 2013.